DIGITAL / EBUSINESS / ANALYTICS

GROWTH MAMMA


À propos

Analyse, %60
Optimisation, %40
Croissance digitale, %100

Depuis 12 ans, GrowthMamma tient des carnets de recettes de croissance pour les startups. Elle a le secret des KPIs et du tableau de bord bien construit, sait mettre en place les bons outils numériques et imaginer des actions pour accélérer la croissance. Elle met les meilleurs ingrédients dans un blender, pour réaliser une cuisine simple mais très efficace.

Au menu chez GrowthMamma : Analyse de données, optimisation des leviers d’acquisition, audits ecommerce et aide à la décision. Accompagnement à la transformation digitale. Et – pour les plus privilégiés – dégustation d’une tarte au citron maison acclamée mondialement 😉


Un peu de discussion, des actions et la passion du résultat.

1. DISCUSSION

2. ACTION

3. PASSION

Qui est Growth Mamma ?

Bonjour ! Je suis Mathilde le Rouzic (Mathilde Chaunu à la ville), entrepreneuse passionnée du numérique. Après avoir travaillé au sein d’Apple Europe puis d’une SSII spécialisée dans l’e-santé, j’ai créé ma première startup en 2004. Lancée avec 5.000 euros en poche, Bagatelles.fr était une jolie boutique de cadeaux online, que j’ai vendue après 5 ans. J’ai ensuite fondé Quaelead, une startup qui a créé et développé 6 moteurs de shopping verticaux (Uncadeau.com, Pourbebe.com, Pourlamaison.com…). En 2015, un éditeur de solutions ecommerce a racheté l’activité qui a poursuivi sa croissance avec succès.

J’ai ensuite pris le temps. Celui de me poser, d’observer, d’analyser comment les autres avançaient. Celui de profiter de mes enfants, mais aussi celui de conseiller des startups ambitieuses. À cette occasion, en complément de mon expérience acquisition et inbound marketing, je suis montée en compétence sur les sujets relatifs aux big datas, aux datas analytics et enfin à la protection des données (RGPD oblige). J’ai repris le chemin de la fac en formation continue et je suis DPO diplômée depuis mai 2018 (Data Privacy Officer – Délégué à la Protection des données).

Toujours un peu workaholic sur les bords, j’ai mis fin à ma retraite virtuelle au bout de quelques mois pour co-fonder Hellocare en 2017 un projet qui a du sens, et me renvoie sur le secteur de la e-santé. Nous travaillons sur des services de télé-médecine et bénéficions d’un contexte réglementaire favorable qui nous permet en septembre 2018 de lancer une solution de téléconsultation  destinée aux médecins libéraux.

METTONS-NOUS EN RELATION

ABONNEZ-VOUS
CONTACTEZ-MOI